Comment lutter contre les spams ?

Les spams ou courriels indésirables continuent d’envahir les boîtes mail, des professionnels comme des particuliers

Le spam, courriel indésirable ou pourriel, est une communication électronique non sollicitée. Cela va de l’abus marketing à l’hameçonnage de nature cybercriminelle, qui consiste à travestir un courriel en message d’une banque, d’un site marchand déjà fréquenté ou de tout autre service, afin de récupérer les données personnelles du destinataire.

Comment se prémunir contre les spams ?

ne pas répondre à un spam afin que l’expéditeur ne sache pas si l’adresse électronique utilisée est valide ou non

La réponse sera traitée automatiquement par le spammeur, aucune réponse ne vous sera envoyée. Ne perdez pas votre temps.

ne pas cliquer sur les liens intégrés dans le message, afin que l’expéditeur ne puisse pas récupérer d’informations par le biais de cookies ou d’autres traceurs informatiques

En effet, en cliquant vous êtes redirigé(e) vers un lien qui traque votre adresse email et l’enregistre comme valide dans une base de données accessible par d’autres spammeur, en cliquant vous en recevrez donc des nouveaux!

ne pas ouvrir les pièces jointes au spam

C’est essentiel, les pièces jointes contiennent la plus part du temps des malwares qui nécessiteront le nettoyage de votre matériel

être prudent lors de la communication de son adresse électronique

L’idéal est de se créer différentes adresses de messagerie électronique en fonction de ses besoins: achats sur internet, réseaux sociaux, échanges personnels, etc. Ce n’est pas très pratique mais c’est un bon moyen de pister qui revend vos données.

Savez vous que certaines boites comme Gmail vous permet de gérer des alias en ajoutant un + à votre email : votrenom@gmail.com recevra aussi les emails votrenom+amazon@gmail.com, si vous recevez du spam à cette adresse c’est qu’Amazon à revendu vos données.

utiliser un filtre de spam

Ces filtres sont souvent intégrés dans les webmails mais pas toujours performants, n’hésitez pas à les aider en identifiant les spam reçu.

source : economie.gouv.fr